Relais intercom (F5ZUK)

Index de l'article
Relais intercom (F5ZUK)
Page2
Page3
Page4
Toutes les pages

Bienvenue sur F5ZUK

Le relais des Vosges du Nord


Le 27 Août 2011, le Radio Amateur Club des Cigognes de Walbourg F5KAV installe son relais UHF intercom F5ZUK. Le Nord de l’Alsace est à présent doté d’un nouveau relais UHF programmable vers la bande VHF.



Thumbnail image

Ce relais UHF offre de nouvelles possibilités pour accéder à la bande VHF. Avec un simple émetteur-récepteur de poche dans le Nord de l’Alsace, il suffit d’entrer la fréquence souhaitée en code DTMF pour ouvrir une nouvelle passerelle vers les relais voisins ; vers la Lorraine et le pays de la Sarre. Pour le Nord du département du Bas-Rhin, il assure la retransmission du QSO de section de Strasbourg sur 145,400 MHz, ainsi que l’interconnexion avec le relais cross-band F5ZUV du centre-ville de Strasbourg sur 144.750 MHz.

De plus, en veille et tant que la voie VHF n’est pas paramétrée pour un QSO, ce relais travaille en digipeater APRS sur 144,800 MHz sous l’indicatif F5ZEE. Le détail de F5ZEE fait l’objet d’un autre article plus détaillé.

Son mode d’utilisation est très simple, et correspond au protocole Intercom des relais déjà en place en région Rhône-Alpes, et dans le sud de la France. Mais en raison de son implantation frontalière, la table des fréquences en mémoire dans le relais a été limitée aux relais les plus proches.

Si le trafic se passe dans une bonne entente et un bon esprit « OM », il se peut que sa table de fréquence soit étendue par simple reconfiguration.

Sa couverture désenclave le relief Vosgien comme on peut le voir sur la carte simulée dans les conditions d’un véhicule mobile avec 10 W de puissance.

Installé à 590 m d’altitude sur une tour de télécommunications, il est à vue des villes d’Haguenau pour le Bas-Rhin, Sarre-Union, Sarralbe et Bitche pour la Moselle, et Saarbrücken, Homburg et Zweibrücken pour la région de la Sarre Allemande. De ces villes, la communication peut s’établir avec moins de 100 mW sur l’antenne verticale d’un poste portable.

Certes la sensibilité de ce relais a été rehaussée par un préamplificateur de très haut-niveau, et en contrepartie sa puissance apparente rayonnée est volontairement limitée à 5 W. Ce compromis entre sa sensibilité et sa puissance a été choisi pour une communication optimale vers les postes portables et mobiles. Ainsi si l’on entend confortablement le relais on est très bien entendu avec quelques Watts à l’émission.

Une autre particularité de ce relais est son mode « ECO ». Pour minimiser la consommation énergétique son émetteur s’active uniquement pour la retransmission d’un signal reçu. Ainsi après son ouverture, il envoie son indicatif puis coupe l’émission tant qu’un signal n’est pas reçu pendant son temps d’ouverture. Ce procédé économise de l’énergie et apporte un confort en mobile par un passage silencieux entre les retransmissions.

Thumbnail image